Petite collection d’idées fausses…

Il est toujours intéressant de comprendre comment se forment les idées fausses. Elles se propagent très vite, aussi vite que la rumeur, très souvent grâce aux réseaux sociaux et les gens qui les défendent vous assurent avec sincérité que la Vérité est enfin révélée. Je vais prendre trois théories séduisantes mais fausses qui me sont régulièrement opposées

  1. Le service public des chemins de fer est menacé par la loi El Khomry et par le projet final du gouvernement de privatiser la SNCF. FAUX a)on ne privatise pas des pertes b) ;les cheminots ont un statut à part. Depuis une semaine, ce statut est encore plus confortable que par le passé. Le gouvernement leur a concédé de nouveaux avantages (au dessus de la tête de Guillaume Pépy). Dont, acte, les cheminots pas plus que les gaziers ou les électriciens ne sont concernés par la loi El Khomry.

Ajoutons de surcroit que les cheminots n’ont été mandatés par personne pour défendre les « travailleurs » menacés par ce gouvernement de socio-traitres. Enfin, rappelons que la dette ferroviaire est de l’ordre de 60 milliards d’€, si l’on intègre les éléments qui ont été pris en charge par l’Etat (8 Mds) et que sans concurrence ferroviaire à ce jour, l’exploitation est structurellement déficitaire.

  1. Salauds de footballeurs ! En pleine crise sociale, j’entends de beaux esprits dénoncer cet épouvantable spectacle. Rendez vous compte m’écrivait-on sur Twitter hier samedi 11 juin 2015, « les pauvres viennent applaudir les riches ». Indécent à pareille époque ! Le foot est inutile et consomme l’argent public. FAUX. Le football rapporte chaque année une contribution nette (sociale et fiscale) de plus de 700 millions d’euros ! Les footballeurs sont de bons contribuables (meilleurs que les tennismen qui vivent en Suisse). Les mieux payés des footballeurs sont au taux marginal de l’impôt sur le revenu (47,5%) et leurs employeurs ont payé la taxe à 75%. Le foot rapporte, il ne coute rien à l’Etat. De surcroit, il finance le foot amateur (ce qui ne se fait pas ailleurs).

  1. Les grandes entreprises et l’IS… Si vous payez autant d’impôt c’est la faute aux grandes entreprises. L’argument est tellement plausible qu’on pourrait y croire. Pourtant, FAUX. Entendons nous sur le vocabulaire : si les entreprises du CAC sont de grandes entreprises, elles ont payé pendant longtemps la C3S (unique en Europe) et elles abondent à hauteur de + de 20% la cagnotte de l’impôt sur les sociétés. Beaucoup de grandes entreprises françaises ne payent pas d’impôt en France nous dit-on ! Faux. Elles en payent à hauteur de leurs bénéfices. Elles réalisent des bénéfices à l’étranger ! Tant mieux, ces bénéfices permettent souvent de maintenir l’outil de production en France.

Soyons précis, la contribution des entreprises du CAC 40 n’a rien à voir avec la fraude fiscale. Celle ci est le fait de voyous que je n’ai jamais défendus et que la police financière française poursuit sans relâche. Je ne ferai pas le procès des tricheurs des régimes sociaux, j’entends bien qu’on ne fasse pas le procès des entrepreneurs pour les fraudeurs et les délinquants du code des impôts. Un peu de clarté et de décence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s