Le mythe de la réforme fiscale

Un crédit d’impôt à hauteur d’1 milliard d’€ en direction des ménages de la classe moyenne. Le coup de pouce fiscal arbitré par François Hollande est peu ambitieux. Il aura un impact électoral limité, voire ultra marginal.Au cours du mandat de F Hollande, des millions de Français sont sortis de l’impôt sur le revenu (IRPP). Cet impôt est payé par 45% des foyers fiscaux. Il a perdu sa vocation citoyenne.

La grande réforme fiscale sur laquelle s’étaient engagés Hollande et Ayrault alors Premier ministre n’a jamais eu lieu. Pourtant, derrière la fiscalité, il y a toujours une idéologie; une vision de la société. Notre fiscalité  a été conçue pour les petits propriétaires. Elle privilégie le patrimoine, essentiellement le bâti et le foncier mais elle frappe la production et l’investissement. Stupide et contre productif. Nous avons une fiscalité de rentier au siècle de l’investissement et de l’intelligence artificielle. Ni Hollande, ni ses prédécesseurs ne l’ont amendé. Tous se sont contentés d’homéopathie. Ils ont utilisé la fiscalité pour faire de la cuisine politique alors qu’il aurait été central d’en faire un levier de croissance.

La réforme du prélèvement à la source prévue pour 2017 n’aura de sens que si l’impôt est simplifié. Il faut rendre la fiscalité plus cohérente. On parle des 3 i pour qualifier notre fiscalité: illisible, inefficace, inéquitable. L’enjeu est de passer des 3 i aux 3 S: simplification, stabilisation stimulation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s